Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Classement mondial Global AgeWatch 2014

par Guy Muller 18 Octobre 2014, 10:08 Les sites de REFERENCE

 

Un regard extérieur sur les retraites

 

L’indice Global AgeWatch de l'année classe 96 pays selon le bien-être économique et social des personnes âgées. 

 

 

La France au seizième rang du classement

 

Dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, seule une personne sur quatre de plus de 65 ans touche une retraite. Fournir une couverture sociale élémentaire aux personnes âgées revient à leur reconnaître le droit à une vieillesse digne, ainsi que leur besoin d’indépendance financière. L’Indice montre que les politiques de soutien aux personnes âgées (telles que les retraites, les opportunités d’emploi et de formation, la gratuité des soins et le subventionnement des transports) existent mais qu’elles doivent être mises en œuvre plus rapidement et plus systématiquement.

Cette année, l’Indice montre que la Norvège (1) se classe en tête des pays où il fait bon être vieux. La France est devancée par les pays scandinaves, mais aussi par l’Angleterre, l’Allemagne, le Canada, les Etats Unis, le Japon. Tous les pays du top 10 se situent encore une fois en Europe occidentale, en Amérique du Nord et en Australasie, sauf le Japon (9).

 

L'explosion du nombre des retraites financées par les impôts

 

Presque tous les pays possèdent un système de retraites, mais on a assisté au cours des deux dernières décennies à une explosion de nouvelles retraites dites « sociales », non contributives et financées par les impôts. Elles existent dorénavant dans plus de cent pays et elles ont le potentiel de créer un revenu minimal régulier pour certaines personnes âgées parmi les plus pauvres.

 

L’émergence des retraites sociales marque un changement dans les priorités des politiques de retraites. Historiquement, l’accent a été mis sur les pensions contributives, mais dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, ces régimes ne satisfont les besoins que d’une petite partie des citoyens.

 

C’est parce que la plupart des gens travaillent dans le secteur informel, où les emplois sont précaires, et parce qu’ils n’ont pas accès à des plans de retraites officiels. Les revenus sont souvent trop bas pour permettre aux gens d’économiser pour leurs vieux jours. Au sein de la « classe moyenne précaire » croissante qui a échappé à l’extrême pauvreté, rares sont ceux qui sont susceptibles de pouvoir économiser pour se payer une retraite.

 

Malgré ces développements positifs, l’aspect le plus saillant reste que la moitié seulement de la population mondiale peut espérer recevoir ne serait-ce qu’une retraite de base. 

 

Pour lire le rapport suivre le lien suivant : 

Classement mondial Global AgeWatch 2014

commentaires

Haut de page