Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grève dans les EHPAD mardi

par Guy Muller 29 Janvier 2018, 19:05 Nos manifestations

 

Mardi 30 janvier sera une journée de grève dans les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) en France. Les organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, SUD, etc.) ainsi que l’association des directeurs d’établissements et de service à domicile, appellent le personnel des EHPAD à se mobiliser pour demander une augmentation des effectifs.

Les syndicats craignent une diminution du personnel, conséquence d'une réforme des EHPAD qui prévoit d'aligner progressivement jusqu'en 2023, les dotations aux Ehpad publics et privés. Cette réforme "qui va se traduire par des suppressions massives de postes, est unanimement rejetée".

 

La maltraitance en maison de retraite

Neuf maisons de retraite sur dix n'ont pas les moyens d'accueillir des personnes âgées dans des conditions correctes, selon l'Association des Directeurs de services aux Personnes Agées. Personnel débordé et manque de moyens conduisent trop souvent à une maltraitance involontaire des résidents.

Le constat de l'Association des Directeurs de services aux Personnes Agées est alarmant : 90% des maisons de retraite n'ont pas les moyens de s'occuper convenablement de leurs résidents. En cause : un personnel débordé et un manque de moyens.

 

"Le manque de temps des soignants est à l'origine des maltraitances"

 

"Beaucoup de gestes sont faits plus vite et moins bien. On limite les douches par exemple ou on ne prend pas le temps de vérifier si la personne a bien fini son repas" explique Catherine Lemoine.

"Les effectifs des maisons de retraite ont été établis dans les années 70 et n'ont pas évolué depuis, alors qu'on y accueille des pensionnaires de plus en plus vieux, 84 ans moyenne. Par ailleurs, ces personnes sont placées au dernier moment, donc en état important de dépendance. Ils sont plus malades et plus fragiles qu'avant." indique Christian Trivalle, gériatre à l'hôpital Paul Brousse de Villejuif

L'accumulation de négligences dégrade la condition de vie des résidents. "Les conséquences physiques et psychologiques sont énormes. Par exemple, 75% des personnes qui entrent en maison de retraite deviennent incontinentes dans les six mois. Alors qu'il n'y avait aucune raison (physiologique ndlr)" précise Catherine Lemoine.

Grève dans les EHPAD mardi

Les solutions

 

Pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées, des formations sont proposées aux soignants. Le but : leur apprendre les gestes et les attitudes qui conduisent à la "bientraitance". Ces formations sont basées sur une philosophie respectueuse de l'individu et sont composées de 150 techniques du "prendre soin".

Cette formation baptisée Humanitude a pour objectif de donner au personnel soignant des outils de soins et de communication basés sur le respect : "La bientraitance, ce sont des actions au quotidien que va mener le personnel. Tout le monde veut être bientraitant mais la question est de savoir s'il n'y a pas parfois un delta entre ce dont on a envie et ce que l'on fait. L'objectif est donc de fournir aux soignants un outillage adapté pour répondre aux situations quotidiennes qu'ils rencontrent en maisons de retraite et qui sont parfois difficiles", explique Emmanuelle Lacroix, formatrice "Humanitude". L'écoute, le regard, le toucher… sont autant d'outils qui permettent de lutter contre des comportements agressifs liés à la maladie.

 

Toutefois pour pouvoir donner plus d'attention aux résidents il faut que le personnel dispose de plus de temps. Les décisions prises pour remédier à la situation actuelle consistent à créer 2500 postes alors qu'il en faudrait 200 000 !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page