Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dépendance : manifestons le 25 novembre à Nice

par muller 17 Novembre 2010, 11:48 Editoriaux

P2242442.JPG

Dépendance… suite

 

Billet de présentation

Dans un récent article en date du 13 octobre, j’avais présenté le rapport sur la Dépendance proposé par la députée Valérie Rossot-Debord.

http://dirpareferences.over-blog.com/article-la-dependance-vers-un-elargissement-de-la-contribution-des-personnes-58847185.html

 

L’Intersyndicale des retraités vient de publier une déclaration commune que vous trouverez ci-dessous. Elle appelle à une grande manifestation à Nice le 25 novembre à 10 heures Place Garibaldi. La Défense des Intérêts des Retraités des Alpes Maritimes vous invite à y participer.

 

Guy Muller

 

P2242446.JPG

CGT-UNSA-CFE/CGC-CFDT-FGR

 

Pouvoir d’achat, perte d’autonomie, haro sur

les retraités, les retraitables, les familles!...

 

Le Gouvernement peut bien marteler que les retraités ne sont pas concernés par le projet de réforme des retraites, il n’en est rien !

Au contraire, il maintient un mécanisme qui conduit à une baisse du niveau des retraites par rapport aux salaires moyens.

De nouvelles dispositions viennent amplifier cette attaque en règle contre les retraités et les futurs retraités, avec notamment la suppression de la demi-part fiscale aux veuves, veufs, séparés.

Il faut ajouter aussi le retrait du dispositif retraite pour les fonctionnaires ayant cotisé 15 ans et élevé 3 enfants.

 

Mais le Gouvernement pousse encore plus loin ses agressions contre les retraités avec un projet de réforme sur la dépendance qui devrait être votée cet hiver pour être mise en place au début 2011.

 

D’ores et déjà les premiers éléments sont connus :

 

Dans un rapport publié le 23 juin, la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale préconise :

 

Ø  D’appliquer aux retraités imposables le même taux de CSG que celui des actifs, soit 7,5% (actuellement de 6,6%). Dans le même temps, les retraités non imposables deviendraient éligibles à un taux réduit de CSG de 3,8%. Faut-il rappeler que la pension moyenne est de 1 212 euros (825 euros pour les femmes !).

Ø  De plus, ils seraient soumis à la Contribution Solidarité Autonomie (la journée de travail gratuit des salariés…) à hauteur de 0,3%, taux gradués en fonction des montants de leurs revenus.

Ø  La mission parlementaire propose aussi de rendre obligatoire dès 50 ans la souscription d’une assurance des personnescontre « la perte d’autonomie ».

Ø  Il est également proposé de recentrer l’APA uniquement sur les cas les plus lourds  excluant de faite, environ 500 000 personnes actuellement plus ou moins handicapés, de toute aide.

Ø  La mise en place d’un système de gage patrimonial ayant une incidence sur le taux de prestations, selon l’acceptation ou pas de cette démarche.

 

Ces mesures sont néfastes pour le pouvoir d’achat de tous.

 

Ce projet en l’état est scandaleux, il doit être abandonné. Il vise à faire la part belle aux assurances privées pour pallier les financements et mettre davantage à contribution les retraités, les salariés et les familles dans la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

 

L'intersyndicale exige que la perte d’autonomie, toujours consécutive à une ou plusieurs pathologies aigües ou chroniques, relève de la Sécurité Sociale, afin de garantir un financement solidaire pour faire face aux « aléas de la vie de la naissance à la mort ».

 

Nous réclamons, comme pour l’ensemble de la protection sociale :

 

Ø  La mise en place d’une politique du plein emploi,

 

Ø  Un nouveau calcul de l’assiette de cotisation, articulant valeur ajoutée et comportement des entreprises face à l’emploi

 

Ø  Une contribution sur les revenus financiers des entreprises.

 

De réforme en réforme, les retraités s’appauvrissent et le gouvernement poursuit ses agressions contre le 3ème âge avec de nouvelles mesures qui visent à les entraîner vers encore plus de misère. Le projet de loi sur les retraites qui conduit à la baisse généralisée du niveau des pensions, les dispositions qui découlent de la loi Bachelot sur la santé, le projet en préparation sur la dépendance participent à cette logique régressive contre toutes les générations de retraités.

 

Vivre mieux notre retraite, c’est possible !    

 

L’Intersyndicale des Retraités des Alpes Maritimes

Vous invite à réagir dans l’unité. 

 

Pour cette journée nationale de revendications, l'Intersyndicale des Retraités  appelle au :

 

Rassemblement unitaire

 

jeudi 25 novembre

à 10h00

place Garibaldi

Nice

 

Des chiffres à méditer :

La fortune totale des 500 plus gros patrimoines français a augmenté de 25% en 1 an, passant de 194 à 241 milliards  d’euros en 2009,

soit à peu près le montant de la masse des pensions versées aux 15 millions de retraités.

 

Et si on touchait enfin au grisbi !

 

Tous ensemble, portons nos revendications :

 

·        Le minimum de retraite au niveau du SMIC

·        Le retour à l’indexation des pensions et retraites sur l’évolution du salaire moyen

·        La pension de réversion à 75% de la retraite initiale

·        Le retour de la revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier et un rattrapage pour 2010

  • Le financement de la perte d’autonomie par la solidarité nationale

commentaires

Haut de page