Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les jardins de vieux : éloge de la gymnastique douce

par muller 26 Mai 2011, 15:44 Les auteurs de REFERENCE

 

Les jardins de vieux

 

Dès 2007, j’avais entrepris une action visant à obtenir des municipalités de notre Département des investissements spécifiques destinés aux seniors. Il s’agissait pour moi de donner une autre image de la vieillesse et du vieillissement. Depuis lors, plusieurs autres voyages en Asie m’ont permis de constater une  véritable occupation du domaine public par les personnes âgées soucieuses de maintenir leur forme au plus haut niveau. Un diaporama (voir sur la droite) montre les divers exercices effectués par les seniors au vu et au su de toute la population. Dans les parcs, jardins, portes des villes tous les jours a lieu un rassemblement de personnes qui se réunissent à des fins distractives pour jouer, danser, chanter, faire de la gymnastique douce, employer des appareils de musculation…

P4041962.JPG

P4042006.JPGA Nice, près du Parc Phoenix

 

J’ai eu l’occasion d’envoyer des messages incitatifs à l’ensemble des grandes municipalités, afin que l’exemple asiatique serve et puisse être dupliqué. C’est la ville de Nice qui mit en œuvre en premier le taï chi sur la vaste esplanade située à côté du musée des Arts Asiatiques. Tous les samedis matin un professeur initie de nombreuses personnes à cette gymnastique douce. Par la suite, Monsieur Galy, nommé à la charge des seniors de la ville de Nice, devait reprendre l’ensemble de la nomenclature de ce que l’on voit en Asie. Concours de chant, de danse, cours de gymnastique douce organisés tous les jeudis dans un jardin de la ville, implantation d’appareils de training dans certains parcs. Cet exemple a entraîné d’autres municipalités à acquérir des body-boomers, machines qui permettent toutes sortes d’exercices.

Au Coderpa, la venue de Monsieur Jean-Claude Bertrand, responsable de l’ANR, semble avoir modifié l’état d’esprit de ses membres. Le bien-vieillir comporte un certain nombre d’activités de maintien en bonne forme, dont la randonnée est un des meilleurs exemples. Il a donc la parole par l’intermédiaire du beau texte suivant.

Guy Muller

Canton-Assouplissement du dos

Canton-Concession-TrainingA Canton

L’importance de l’activité physique dans la prévention anti-âge

L’exercice physique régulier : c’est bon pour quoi ?

Les bénéfices de la pratique des sports sont multiples, et ce particulièrement chez les seniors. On ne doit donc pas parler de retraite pour le sport. Le sport peut vous apporter ses bienfaits dans les domaines suivants :

{  le cœur (le rythme cardiaque ralentit, la tension artérielle s’abaisse)

{  le souffle (la capacité respiratoire augmente)

{  le métabolisme (utilisation des réserves, régulation du taux de cholestérol)

{  la silhouette (les muscles se raffermissent, la ligne est plus svelte)

{  la souplesse (les articulations sont plus mobiles)

{  les os(la densité osseuse augmente)

{  le moral (le cerveau sécrète des endorphines, hormones du bien-être). On connaît le rôle positif d’une activité sportive pour lutter contre la dépression, entretenir des relations sociales valorisantes, freiner le déclin cognitif lié à l’âge.

Kunming-Porte de l'Est

Kunming-Danses Porte Est

A Kunming

 

A chaque âge ses plaisirs 

Il vient un temps où il faut délaisser les sports collectifs, les sports de combat ou le ski alpin aux plus jeunes. Pour autant, ce virage ne signifie pas la fin d’une vie sportive.

Les sports doux offrent bien des alternatives pour entretenir son corps, conserver une bonne forme physique.

Marche, randonnée pédestre, jogging, danse, cyclotourisme, aviron, natation, bowling, voile, ski de fond, la liste des sports doux est longue et permet à chacun de trouver son bonheur.

Après avoir étudié, avec son médecin, ce qui est envisageable, il faut écouter ses envies. La motivation est la clé d’une activité régulière et inscrite dans la durée.

Xian- dans le parc de la Petite Pagode de l'Oie sa

P4092670 modifié-1A Xian

  Les règles à respecter 

µ  L’équipement : pas de bonne pratique sans bon matériel. On doit s’assurer de porter des vêtements adaptés, dans un tissu souple et aéré. Le confort des pieds est capital. En investissant dans des chaussures de qualité, on évitera plus facilement les bobos (ampoules, lésions) et les accidents (chutes, entorses).

µ  L’échauffement : jamais de démarrage à froid ! La séance commence par un « réveil » de 5 à 10 minutes : étirements, sautillements, petites flexions, rotations souples des bras …

Bien échauffés, les muscles et les articulations sont prêts à l’effort et moins sujets aux blessures (claquages, foulures).

µ  L’endurance plutôt que la performance : le but n’est pas de battre un record. Une

pratique brutale risque de mettre à mal le cœur et les articulations. Au contraire, le travail en endurance bénéficie au système cardiovasculaire, tout en développant la musculature. Le rythme doit être lent au départ, pour s’accélérer progressivement. L’important est de conserver une respiration ample et régulière, sans essoufflement.

           Evitez les activités sportives à l’extérieur, en cas de chaleur ou de froid          intense.

µ  Pas longtemps, mais souvent : pas question de compenser une semaine d’inactivité

par deux heures d’effort intense le dimanche. Les spécialistes conseillent plutôt des séances relativement courtes mais fréquentes. Le programme idéal : une demi-heure de marche rapide ou de petite course trois fois par semaine. Mieux vaut nager deux fois une demi-heure par semaine qu’une fois une heure.

µ  Les combinaisons possibles : L’idéal est de combiner gymnastique douce et natation,

cyclotourisme et taï-chi-chuan ou encore randonnée et aquagym. Chaque sport développe en effet plus spécifiquement une aptitude, un réseau musculaire, une fonction cardiaque ou respiratoire. Dans la grande majorité des cas, on peut trouver une activité qui convienne. En cas d’arthrose, on peut faire du taï-chi-chuan ou de la gymnastique aquatique. Même avec des problèmes cardiaques, il est possible de pratiquer le tir à l’arc.

µ  La récupération : l’hydratation est essentielle pendant l’effort. En fin de séance, on

prend le temps d’étirer chaque membre. Les étirements ont pour effet d’assouplir les muscles et d’éviter les coubatures. La fatigue tarde à se dissiper ? Alors il peut être utile de prendre, pendant de courtes périodes, de l’extrait de Ginseng et / ou de la vitamine C naturelle.

P4123139

P4123137

 

Ajouter de la vie aux années

 

Une étude américaine, portant sur plus de 3 000 anciens combattants âgés de 70 à 92 ans, a montré que le sport peut améliorer notre espérance de vie à tout âge, même si l’activité physique est relativement réduite.

Le professeur Kokkinos, en charge de cette étude, a conclu : « Globalement, il s’agit de faire passer le message suivant : même si le vieillissement et la mort sont inévitables, il est possible de les retarder par une simple activité physique régulière à tous les âges de la vie. Bien que je ne puisse pas vous garantir que ces exercices ajouteront des années à votre vie, je suis bien certain qu’ils apporteront de la vie à vos années ».

 

                                      Jean-Claude BERTRAND

                                                  Président de l’ANR 06

    Association Nationale des Retraités de La Poste et de France Télécom

                                         Groupe des Alpes-Maritimes

 

 

Les jardins de vieux : éloge de la gymnastique douce
Les jardins de vieux : éloge de la gymnastique douceLes jardins de vieux : éloge de la gymnastique douce

commentaires

Haut de page