Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Propos de Rentrée

par muller 18 Septembre 2012, 10:11 Editoriaux

 

Nous venons de connaître un changement important des responsables politiques. Nous avons été avertis au préalable qu’il n’y aurait pas de grain à moudre pour les salariés et les retraités. L’ampleur du déficit public reporte aux calendes grecques d’éventuelles améliorations au plan des revenus.

Nous devons noter que la Dépendance a disparu (du nom du ministère), remplacée par l’Autonomie, dont il faudra encore attendre une amélioration de son financement. Un changement d’appellation bienvenu puisque l’essentiel est de maintenir les personnes âgées le plus longtemps possible à domicile.

Plusieurs articles dans la presse ont souligné l’importance du nombre de suicides chez les personnes âgées. Comme s’il s’agissait d’une découverte ! Là encore les vrais chiffres sont inconnus car notre enquête auprès des organisations caritatives des Alpes Maritimes révélait d’autres disparitions… Faute de chauffage, faute de nourriture, des Anciens meurent dans le silence, n’attendant plus rien de la société. Pour ces personnes mises de côté, remplir un formulaire, demander quoi que ce soit, représente une indignité insupportable. La perspective d’aller dans une maison de retraite conduit à des actes de défenestration. A ceux qui souhaitent mourir dans la dignité, notre société qui contrôle tout, oppose un refus.  

La presse commente l’actualité des augmentations d’impôts en ciblant les augmentations prévues pour les plus aisés. Ainsi, le sujet dominant est celui des 1 pour 10 000 personnes qui seraient concernées par une fiscalité « exorbitante ». Mais personne ne défend les 14,1% des retraités qui perçoivent moins de 640 euros par mois. Rien n’est dit sur la diminution de la progressivité de l’impôt pendant 20 ans. Or simultanément nous avons pu constater la hausse massive du nombre de chômeurs. L’opinion publique serait-elle complètement anesthésiée et aveugle vis-à-vis d’une conjoncture qui devrait développer les solidarités au lieu de les exacerber.

Ceux qui ont le privilège de pouvoir voyager facilement et de s’évader fiscalement oublient que nombre de personnes âgées n’en ont pas la possibilité. Qu’elles ne peuvent connaître les mêmes joies avec une mobilité de plus en plus réduite, voire en confinement complet. Les attitudes de certains sont autant de signes d’immaturité et d’indécense.

Enfin, le rapport de la Cour des Comptes donne au Gouvernement des indications sur les déficits à résorber, avec un axe destiné aux retraités. Comme toujours en la matière, ceux qui vitupèrent les retraités, ignorent certaines réalités. Ainsi la suppression des 10% d’abattement a déjà été plafonnée. Mais surtout les retraités voient leur revenu amputé par l’augmentation des déremboursements et celle des participations aux frais croissantes. Les cotisations mutualistes sont plus élevées pour les retraités que pour les actifs, du fait de l’individualisation progressive de ces cotisations. Ainsi, à la retraite il n’existe pas de participation de l’employeur, ce qui augmente le montant des cotisations. A un point tel que nombre de retraités n’ont plus de complémentaire santé. Ces cotisations qui devraient être déductibles du revenu sont au contraire matraquées par des prélèvements fiscaux accrus.

 Souvent, j’ai entendu des retraités s’interroger sur le sens de « la défense des intérêts des retraités » !! S’ils ne savent pas se défendre alors place entière à tous ceux qui les attaquent.

 

Guy Muller, animateur des sites DIRPA

 

Le cimetière de Gênes
Le cimetière de Gênes  Le cimetière de Gênes

Le cimetière de Gênes

commentaires

Haut de page